ROGE blog

La déformation de la réalité par Mrzyk et Moriceau

Aller au contenu

Mrzyk et Moriceau de leur prénoms Petra Mrzyk et Jean-François Moriceau sont deux artistes, qui se sont rencontrés aux beaux-art de Nantes. Avec un certain attachement à la culture pop et au contexte architectural. Il suffit de se retrouver devant leurs illustrations (souvent en noir & blanc) pour comprendre leur fil de pensée, un croisement le fantaisie et la déformation de la réalité.

Petites traversées dans leur imagination :


tumblr_odrcyjqfsi1sl87kjo1_1280
tumblr_o7oqrenex31sl87kjo1_1280 tumblr_of91uyfomm1sl87kjo1_1280

 

Lunar Tree

Une de leur installation architecturale « Lunar Tree » est visible à Nantes au Butte Sainte-Anne. L’installation prend la forme d’un arbre mort, entièrement blanc, d’une hauteur de douze mètres. De jour, l’arbre se détache du square entouré de la nature tandis que la nuit, un halo lumineux émane des branches du Lunar Tree. Forme et couleur font paraître l’arbre comme un volume dans l’espace urbain de Nantes.

612568-lunar_tree_fulljpg dsc_4544

Leur attachement aux clips musicaux

Mrzyk et Moriceau collaborent avec plusieurs artistes de la culture french touch portée par Daft Punk, Air ou encore Mr Oizo. Leurs clips s’enchainent à un rythme fort, pensées avec un storyboard et leurs stocks de dessins. « Ces dessins vont en provoquer d’autres et l’histoire se monte au fur et à mesure. Mathematic Studio, une boite d’animation à Paris, nous aide ensuite à animer tout ça » interview Brain Magazine. Leur premier clip se porte sur le groupe Air avec la musique Don’t Be like de 2002 :

Viennent ensuite d’autres clips avec Sebastien Tellier, Breakbot ou encore l’artiste Juggermaut.
C’est en 2013 que Mrzyk et Moriceau se font connaître par le clip de Jackson and His Computerband – G.I. Jane. « L’idée du clip est arrivée très vite, je ne sais plus comment mais rien que le titre du morceau – G.I Jane – nous a stimulés : sans vraiment penser au film avec Demi Moore, on avait envie d’une guerrière, une tueuse. Le tout premier dessin était cette femme avec la faux dans un champ de bites. Jackson a adoré, il nous a parlé de sa vision du morceau  » interview Brain Magazine. Des lignes pures et simples, mais surtout un sens de l’impertinence sur-développé, petit tour devant G.I Jane de Jackson :

454000302_1280x960 454086389_1280x960 2385340575001_2783215383001_image10

Le groupe australien The Avalanche leur confie le clip Subway. Un mélange entre un voyage dans le métro New-yorkais métropolitain mais cependant très coloré, qui dépeint les architectures de la ville consommé sous LSD.

division-640x361 screenshot-2016-08-26-08-56-45-640x362 the_avalanches_-_subways_2

The following two tabs change content below.
Passionné par le dessin depuis l'enfance, je me suis orienté vers une école d'art numérique à Paris pour découvrir le monde et ses grandes cultures ! Pour mon master, j'ai choisi d'explorer le design interactif afin de comprendre le comportement d'un utilisateur qui interagirait avec "une autre entité" qui peut se traduire par une œuvre, une machine ou un autre utilisateur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *