ROGE blog

Isaiah Rashad débarque à Paris le temps d’une tirade ensoleillée

ISAIAH RASHAD
Aller au contenu

The Sun’s Tirade est le premier album d’Isaiah Rashad McClain. Ayant auparavant fracassé la porte d’entrée du rap game avec Welcome to the Game, rempli de références et de kicks bruts qui font place au talent du petit gars du Tennessee, alors qu’il avait pas dépassé la vingtaine.

Il nous avait déjà gratifié d’excellentes sorties sur ses précédents EPs, où l’on a pu notamment retrouver des grosses pointures du rap game telles que Kendrick Lamar (avec qui il débuta sa carrière. On le retrouve d’ailleurs sur What’s Wrong, le premier morceau de The Sun’s Tirade).

« If I can pay my bills, I’m good, I’m comin’ over / Found a message in my bottle your son is comin’ up / By the beer, by ear, by boo.. what yari saying?… / You ain’t nothin’ but a baby, your fear is growin’ up »

Il n’est pas étonnant de le retrouver dans les sorties du label TDE dont les preuves ne sont plus à faire tant son vivier d’artistes est impressionnant. De Jay Rock à SZA, le label brille par la diversité de son roster et le talent qui l’habite. On retrouve d’ailleurs plusieurs featurings avec leurs artistes sur l’album d’Isaiah. Ce LP se délecte au soleil, au volant de sa Cadillac toutes vitres ouvertes pour en faire profiter les alentours, l’odeur de weed émanant directement du caisson de basse. Mais à ne pas s’y tromper ce n’est pas seulement de substances dont il est question mais le quotidien difficile d’une part de la population.

Dans le premier morceau il parle d’ailleurs de son combat contre les addictions accompagné de son acolyte des premières heures, le dénommé Kendrick qui détonne encore une fois avec son flow si incisif et identifié.

Isaiah Rashad nous démontre toute l’étendue de ses influences musicales. L’album se décompose et se compose de différentes ambiances dont les productions se révèlent plus matures et abouties. Malgré tout, le rappeur fait référence à son EP Cilvia Demo, en 2014, qui pose clairement les fondations de son projet. Entre moments de douceur et attaques de beat brutales à la Ab-Soul (un compère avec qui il monta sur scène lors de ses premières apparitions). Sur cet album nous avons à faire à un Isaiah empli de musicalité et d’authenticité « Smoke weed, go to school, that’s fucking theory ». Du jazz à la soul, en passant par la nu soul et ses pointes de guitare électrique, le MC étale avec talent sa large palette. Une autre facette de cet auteur qui avait surpris son père par les textes engagés et violents de Cilvia Demo.

« Okay, I’mma tell you this story, man… A few years ago, I gave my pops, uh, Cilvia, Cilvia Demo and my pops said, uh…he listened to it for about a week, came back to me, said, uh…said, « Dang, boy, why…Zay talkin’ ’bout he gon’ run up in somebody house? He…he…he talkin’ ’bout you? »

Il est indéniable que les producteurs qui ont façonné la musique de cet opus apportent une saveur particulière à cet après-midi ensoleillé. On attrape même des coups de chaud en écoutant A Lot et Brenda où plusieurs écoutes sont requises si l’on veut en desceller tous les rayons.
C’est un concerto qui s’organise autour d’un organe central : le dénommé Isaiah Rashad, badass new wave. « I gotta, gotta new me » annoncait-il pour la première fois sur  Smile, une track offerte en prévision de la sortie de The Sun’s Tirade. Il y fait référence dans son By George (Outro).

Sourire affiché, oreilles préparées, lyrics en tête, on est prêt à s’engouffrer dans la fosse ce soir pour le concert du Lil Sunny Tour qui s’annonce de haute volée. Initialement prévu au Trabendo, c’est finalement au Trianon que le show Rashad prendra place.

The following two tabs change content below.

Mathieu

Passionné de musique, insouciant et distrait, mes écrits sont une vision de ma réalité. Enfant du jazz et des premières heures hip hop, ces deux styles musicaux m’ont toujours accompagnés. Néanmoins je me suis ouvert depuis à d’autres courants, la musique électronique, le rock, la r'n'b ou encore la musique du monde m'entourent.

Derniers articles parMathieu (voir tous)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *