ROGE blog

On la joue comme Tony Montana au Rolling Loud

ROLLING LOUD
Aller au contenu

Kendrick Lamar, FUTURE, Flatbush Zombies, Joey Bada$$, Mick Jenkins, Action Bronson, Underachievers, A$AP Rocky, Mac Miller, Young Thug, 21 Savage, Migos, Post Malone, Travis Scott, Kodak Black, Jazz Cartier… Oui, aussi irréel que cela puisse paraître tous ces artistes seront réunis pendant trois jours, au même endroit, pour le Rolling Loud. Et par tous, il faut entendre seulement un cinquième des noms composant ce line-up 100% hip hop. Il est rare qu’un festival urbain soit en mesure de rameuter autant de mastodontes sous une même égide. Pourtant, c’est le tour de force réussi par Tariq Cherif et son équipe de Dope Entertainment pour seulement la troisième édition de leur festival. C’est donc à Miami, au coeur de la torride Floride, qu’il faudra se rendre pour voir défiler ce que l’Amérique contemporaine produit de mieux en matière de rap.

En 2015 et 2016, le Rolling Loud avait trouvé ses quartiers dans Wynwood, au Nord de downtown Miami. Cette année, c’est par la grande porte que rentrera la crème de la crème du rap. Finies les petites scènes isolées dans des entrepôts, cette fois c’est au coeur de Magic City, face à l’Atlantique et à la mer des Caraïbes qui s’entrechoquent, entre les buildings, que le festival aura lieu. Et il est important de préciser que le Bayfront Park, où seront installées les deux scènes, n’aura pas été facile à conquérir. A trois semaines du festival, l’organisation le régissant a décidé de voter si le festival devait avoir lieu ou non en son sein. Riposte immédiate de Dope Entertainment qui dégaine la carte d’un potentiel procès à hauteur de 30 millions de dollars. Fin de l’histoire, c’est bien l’herbe verte du Bayfront Park que les 40 000 festivaliers attendus pourrons fouler du 5 au 7 mai sous un soleil de plomb.

 

Et c’est avec une excitation non dissimulé que nous nous y rendrons. Rogeblog s’envolera à Miami pour un festival qui s’annonce hors du commun. Armé d’une GoPro et avec un téléphone que on dopé au full internet access, on fera notre possible pour vous retranscrire un maximum l’ambiance et les concerts du Rolling Loud. « The World Is Yours » a survolé Miami en zeppelin tandis que Nas en a fait un hymne sur son mythique Illimatic. A nous d’enfiler le costume de Tony Montana pour cette escapade à la pointe Sud des Etats-Unis.

The following two tabs change content below.

Antoine Roché

Enfant des années 90, guitariste et étudiant en production musicale, c’est à travers mes articles que je vais vous faire partager ma passion pour l’univers de la musique, rempli de notes et de sentiments. Si le blues, le rock et le hip-hop sont mes domaines de prédilections, je reste néanmoins à l’écoute des différentes tendances du moment.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *